Présentation générale

 

Puisque c'est ici le début d'une aventure entre ce blog et vous qui êtes en train de le parcourir, il me semblait nécessaire de commencer par une présentation succinte de notre petite bande de camarades (les portraits viendront plus tard !). Les articles suivants s'adresseront ainsi à vous qui avez vu de la lumière et avez osé pénétrer en notre modeste demeure, ainsi qu'à tous les camarades actuels de notre section...

Par essence, un blog se doit d'être ouvert à la discussion. Tout sera toléré ici, à commencer (justement) par la tolérance, le respect de l'autre ainsi que les divergences d'opinions... Les propos haineux, discriminatoires, racistes, homophobes et dénués d'intérêt commun seront supprimés, systématiquement et indéfiniment...

Tout d'abord, un rapide coup d'oeil sur ce qu'est une section. Chaque département comporte une Fédération du Parti Communiste Français, laquelle est découpée en sections géographiques. Celle de la Charente en détient actuellement 11 : Angoulême, Chabanais, La Couronne, Cognac, Confolens, Nord-Charente, Rouillac, Ruelle, Soyaux, Sud-Charente et la nôtre, dénommée "Bonnieure-Tardoire".

Cette dernière ("notre petite famille") compte 56 adhérents. Nous nous réunissons environ toutes les 4 à 5 semaines. La présence n'est bien sûr pas obligatoire. D'ailleurs, il est rare d'être au complet. Mais nous sommes toujours suffisamment nombreux pour nourrir un débat autour d'idées figurant, ou non, à l'ordre du jour. Les communes nous accueillant (gracieusement) restent dans le périmètre de notre section. Nous pratiquons aisément le covoiturage. Lorsque c'est possible, et ça l'est presque toujours, nous clôturons notre réunion par un repas, pris en commun. Là encore, rien n'est exigé. Reste qui peut, ou qui veut.

Pour participer à nos assemblées, personne n'est tenu d'être adhérent. Nous laissons librement le choix aux visiteurs de passer de l'étape du sympathisant à celui de membre partisan, et même de rester sympathisant.

En espérant vous avoir convaincu à franchir prochainement le seuil de notre "demeure du bien commun", pour assister à l'une de nos prochaines réunions, et apporter votre pierre à l'édifice. Nous aimerions notamment entendre les idées des jeunes générations, leurs doléances ainsi que leurs aspirations les plus nobles étant perpétuellement au coeur de l'actualité sociale...

Naturellement, si vous ne teniez pas à vous déplacer, vous pouvez tout-à-fait utiliser ce blog pour lancer une discussion autour d'un sujet vous tenant à coeur, mais également pour tenter d'obtenir des réponses à des questions de société (il n'en manque pas !).

Comme je le disais plus haut, nul besoin de clés, la porte reste toujours ouverte au PCF, c'est même l'un de ses principes fondamentaux...

Je "nous" souhaite un bon voyage !